Promising Winker

Christiane

Contribution
0
Request
0
Event
1

25 000 tuques (au Québec)

  01/12/2015 00:12     30/04/2016 00:04
 Report abuse
Solidarité avec les réfugiés
Maille par maille, tisser la solidarité
L’initiative 25 000 tuques existait depuis peu, visant à souhaiter la bienvenue aux réfugiés Syriens de façon concrète et chaleureuse, en leur offrant une tuque tricotée à la main ainsi qu’un mot de bienvenue, une idée de Danielle Létourneau de Montréal.
Jean-Daniel Nicol a été approché par Madame Létourneau, une amie Facebook, pour s’occuper d’étendre le projet dans la région de Québec, le groupe 25 000 tuques : Ville de Québec et les environs a vu le jour. Le musicien de Limoilou trouve cette expérience enrichissante et stimulante. « Voir l’ampleur que ça prend et l’engouement que ça suscite redonne confiance en l’humanité. »
Un projet d’une telle ampleur ne se fait pas sans quelles difficultés. Monsieur Nicol nous les détaille : « La coordination entre les points de chute et les organismes qui nous permettront de distribuer les tuques directement aux réfugiés, trouver les personnes ressources dans les organismes en question, tous des points sur lesquels l’équipe travaille en ce moment, mais plus souvent, des petits détails comme rappeler la mission aux gens, leur rappeler d’écrire un petit mot, les rediriger lorsqu’ils veulent donner d’autres vêtements ou des denrées alimentaires. Personnellement, je trouve que c’est un beau problème quand les gens veulent donner plus que ce que l’on peut gérer ! »
C’est un projet très original et emballant. On voit des tricoteuses, et même des tricoteurs, se donner des rendez-vous dans des cafés, ou des salons, pour tricoter des bonnets et des tuques. On lui a posé la question s’il savait ce qui peut motiver tant de gens de la région à tricoter pour les personnes réfugiées : « L’envie de combattre la peur et le cynisme par la compassion et l’espoir. L’envie d’accueillir ces gens, comme on sait si bien le faire dans la région, à bras ouverts, chaleureusement. »
Jean-Daniel Nicol tient à remercier les points de dépôt, par exemple, le Musée de la civilisation, La Punk-Icerie, Argus livres anciens, Cœur de mailles, etc., et les organismes et toutes celles et ceux qui tricotent, pour leur implication. « Sans tout ce beau monde, rien de tout cela ne serait possible. » Pour rejoindre le groupe : 25 000 tuques : Ville de Québec et les environs.
Source : http://www.droitdeparole.org/2015/12/une-capitale-plus-ouverte-quon-ne-le-croit/
Published 15/12/2015  
200  
Remote  
Remote
Subscribers (0)
Below the list of Winkers interested in your event. If one or more of these Winkers attended to your event, please click on the thumbnail, this will allow Winkity to calculate the trust level of its Winkers.
  Comments (0)